Merci d’être venu à notre traditionnelle fancy-fair ce 30 septembre 2018 à La Louvière !

Merci d’être venu à notre traditionnelle fancy-fair ce 30 septembre 2018 à La Louvière !

Chers amis d’Enfants du Monde,

Le dimanche 30 septembre s’est déroulée notre traditionnelle porchetta à La Louvière, belle occasion de retrouvailles entre amis d’Enfants du Monde.

Et comme chaque année, parmi tous les amis et convives présents, de très anciens amis, qui ont connu l’époque des adoptions, étaient au rendez-vous.

C’était particulièrement agréable de voir tous ces visages colorés, animés et réjouis se retrouver !

Notre fancy-fair, c’est aussi l’occasion de retrouver tous les responsables de projets, engagés dans le monde entier pour épauler des enfants et les aider à démarrer dans la vie.

Et dans le brouhaha chaleureux de cette rencontre, échanger quelques mots avec ces responsables était un vrai plaisir.

Il serait impossible de parler de chacun d’eux : Manu, Philippe, Dany, Jo, Christelle, Nicolas, Thérèse…

Ils étaient des dizaines présents ce jour-là, certains autant au four qu’au moulin d’ailleurs car une fancy-fair accueillant quelque 220 personnes, ça demande beaucoup d’organisation et de travail !

Pas vrai, Charles et Nanou, Jean-Pierre et Maud, les quatre chevilles ouvrières ?

Merci et bravo à eux et à tous les autres bénévoles !

J’épinglerai juste trois noms d’amis venus ce jour-là du tiers-monde :

  • – Kamala Richoux, notre Belge du bout du monde, responsable des projets et parrainages en Inde depuis des années.

    Ce 30 septembre, elle était des nôtres !

  • – Prosper Bikienga, Burkinabè en visite en Belgique et présent à notre fancy-fair.

    Il s’occupe de l’association Espoir du Monde, qui fait du rattrapage scolaire pour des enfants défavorisés de Nioko 1 de Saaba (Burkina Faso).

    Les classes-paillotes sont un projet suivi par Enfants du Monde.

    Il s’agit de classes construites en bois et paille pour parer au manque d’infrastructures éducatives au Burkina-Faso.
    En 2016, on en comptait plus de 4.350.

  • – Et enfin Marie-Hélène Brasseur, médecin en Corée, qui a profité de la fancy-fair pour remercier Enfants du Monde pour son soutien inconditionnel depuis 1975 à son action.

    Ce projet prend fin cette année, car la Corée n’est plus un pays pauvre, mais cela fait maintenant 38 ans que nous financions une classe des devoirs où les enfants du bidonville venaient étudier et faire leurs devoirs sous la direction d’une institutrice.

    Nous y avions aussi financé une dentisterie pour son dispensaire de Jeon Jin Sang.

Merci pour votre soutien !

Amicalement,
Françoise Minor
Présidente EDM