+32 (0)471 71 11 49 rue Paradis 90, Liège, Belgique

Agnès nous a quittés

Agnès Stiernet – KABONA – Rwanda

C’est avec une grande tristesse que je vous annonce le décès d’Agnès Stiernet survenu début mai. Après un séjour en cardiologie, son état s’étant très vite dégradé, celle-ci a été dirigée vers les soins palliatifs.

 

Toute sa vie a été consacrée à aider les plus démunis particulièrement à Muranda et Kabona dans les collines du Rwanda. Infirmière de formation, elle s’est occupée de la santé de la population, multipliant les déplacements à pied, pour visiter les familles et apporter des soins. 

Elle a ouvert un premier dispensaire à Murunda (devenu hôpital de référence) et quelques années plus tard, un autre à Kabona, dans une région très accidentée. Aidée par l’apport financier des « carêmes de partage » pour participer à ce nouveau projet (plan de 10 ans) organisé par les écoles primaires paroissiales et le Collège d’Enghien, et soutenue par des dons divers, elle a aussi participé à des projets de reboisements avec la population.

Après plusieurs années, elle a obtenu une ambulance qui a facilité ses déplacements et le transport des malades par la nouvelle route (projet soutenu par une organisation suisse). Le « village » tel que nous le connaissons dans nos régions, n’existe pas, car la dispersion des habitats est telle qu’une demi-journée est nécessaire à certains malades pour arriver au dispensaire. L’école primaire est accessible, mais les enfants doivent parfois effectuer un trajet d’une heure avant d’y accéder.

Agnès a laissé des traces durables d’une rare humanité. Elle était une de mes amies, généreuse et tenace dans ses engagements, avec qui je suis fière d’avoir coopéré et participé à certaines activités dans les écoles, pendant près de 40 ans. Un seul séjour de 6 semaines dans les années 80, m’a permis de découvrir et de constater l’importance du contact humain face à cette tâche incommensurable qu’était la sienne.

Malgré sa disparition, nous poursuivrons par le biais des parrainages le projet de plantations visant les élèves de Kabona qui cultivent, puis reprennent des plants de papayer qu’ils vont replanter chez eux. Jusqu’à présent 648 papayers ont été plantés !

Merci Agnès.

Marie Van Reck, responsable des maisons Kabona et Nyanza

Découvrir KABONA

fr_FRFR