+32 (0)471 71 11 49 rue Paradis 90, Liège, Belgique

409 – St. Vincent – Magona

A l’origine, il y a 100 ans ce lieu abritait des enfants du juge et fut appelé « prison des enfants ». Au vu de la vétusté des bâtiments, de gros travaux sont à envisager dans un avenir proche.

A l’heure actuelle 30 enfants y séjournent, ce sont des garçons de 9 à 18 ans, qui sont soit orphelins, ou dont les parents ne peuvent prendre soin pour des raisons sociales et économiques, et encore des enfants placés par le juge de la jeunesse.

Le centre est tenu par le Père DILAN PERERA, aidé par des éducateurs qui ont beaucoup de mérite à gérer cette troupe de gamins pas toujours facile….

Le matin ils vont à l’école du village et l’après-midi est consacrée en grande partie aux sports : cricket, basket, foot etc…

Les devoirs ne sont pas pour autant négligés et des divers rattrapages sont organisés.

Un soutien psychologique est mis en place  pour les plus vulnérables  Le Père privilégie la  réconciliation de l’enfant avec sa famille. Tout est mis en œuvre pour que l’enfant grandisse, prenne confiance en lui et puisse envisager un avenir meilleur.

Afin de subvenir aux besoins du centre une petite ferme a été implantée, les produits utilisés sont pour la consommation de l’institut et l’excédent est vendu à petit prix aux gens des alentours.

L’aide gouvernementale est de plus ou moins 12 euros cent par enfant.

Ecole Technique

Une trentaine d’étudiants suivent des cours tels que la mécanique, la plomberie, l’imprimerie, la menuiserie.  Dans un but de performance et de compétitivité et face à leur vétusté, les outils devraient être remplacés.

Certains cours sont donnés par des Pères: anglais, cinghalais, musique, counseling, d’autres exigent la présence d’instructeurs qualifiés qui induisent une dépense supplémentaire.

Récemment, nous avons eu le soutien de la firme BESIX afin de renouveler une partie du matériel devenu vétuste et obsolète. Encore un grand merci à cette société pour cette aide très appréciée.

Le diplôme officiellement reconnu permet aux jeunes de travailler dans des entreprises.

Les activités de l’Institut sont surtout soutenues par les dons des parrains belges qui aident ces jeunes à s’installer comme indépendants.

Le diplôme officiellement reconnu permet aux jeunes de travailler dans des entreprises.

Les activités de l’Institut sont surtout soutenues par le don des parrains belges et aident ces jeunes à s’installer comme indépendant.